LES ESSAIS CLINIQUES ET L’EVALUATION DES DIRECTIONS POUR LA RECHERCHE EN SANTE

Termes de référence

L’objectif fondamental de la médecine, c’est de garantir la santé des hommes, malades ou non. Ainsi, la médecine vise à assurer le bien être des hommes en leur procurant santé, longévité, allègement de souffrances. La recherche en santé est donc le ferment de l’essor de la médecine, ce sans quoi la médecine ne saurait ni atteindre son objectif, ni progresser. En ce qui concerne l’Afrique particulièrement, toute politique sur la recherche en santé doit avoir en vue deux exigences. La première est une exigence de justice. Celle-ci passe par la prise en compte de façon prioritaire, des spécificités des maladies présentes en Afrique. Cette exigence devrait permettre de faire bénéficier aux structures sociales défavorisées des progrès de la recherche. La deuxième exigence est l’exigence de respect de la personne humaine et des communautés. En d’autre terme, aucun essai expérimental ne doit être conduit sur des sujets humains sans qu’un certains nombre de précautions ne soient prises et un certain nombre de préalables remplis.

 

OBJECTIFS

 

                       Mettre en place un organisme continental, avec des ramifications étatiques responsable de l’élaboration et du respect des directives claires en matière de recherche en santé et des essais cliniques. Renforcer le contrôle des recherches en santé menées par des laboratoires aussi bien nationaux qu’étrangers. Définir clairement le statut éthique de l’embryon et les cellules souches embryonnaires afin d’entrevoir les possibilités que peuvent offrir ce type de recherche. Définir le sens du consentement et des autres conditions à remplir par les candidats à une recherche biomédicale engageant des êtres humains. Constituer à l’échelle du continent un réseau de chercheurs dans tous les domaines de la recherche afin de partager les expériences et les informations pour un meilleur encadrement de la recherche dans le continent.   

 

ATTENTES

 

Des directives en mesure de protéger les populations faibles ou les populations à risques qui sont très souvent les sujets participant aux recherches menées illégalement par des laboratoires étrangers ou nationaux. Des contrôles s’appliquant autant aux centres de recherches africains qu’aux recherches menées par des centres de recherches étrangers, afin de s’assurer qu’aucun individu ne participe à des essais cliniques de façon illégale ou inappropriée. Une large coopération des chercheurs africains pour de meilleurs résultats dans la recherche biomédicale et les essais cliniques.          

 

Débat : le consentement de participation à une recherche biomédicale peut-il être suffisamment éclairé ? 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×