LES BIOTECHNOLOGIES EN AGRICULTURE

 

Termes de référence

 De nos jours, les biotechnologies apparaissent non pas comme une technique nouvelle, mais plutôt comme un supplément surtout dans le domaine agricole dont l’objectif est l’amélioration quantitative et qualitative des produits alimentaires. Seulement force est de constater que les biotechnologies qui se présentent comme des outils puissants dans le secteur agricole, ne sont pas significativement implantées en Afrique, comme  dans la plupart des pays en développement. Ainsi, une telle situation peut-être d’autant préoccupante qu’on annonce ces pays en développement, et en pleine voie de transition anthropologiques et démographiques, mais qui malheureusement ne regroupent pas suffisamment de technologies agricoles, de politiques agricoles, de capacités techniques et des infrastructures pour sécuriser leurs populations au moins dans le domaine de l’alimentation. Dès lors on est en droit de se demander si l’Afrique peut continuer à rester en marge de ces technologies.

 

OBJECTIFS

 

Organiser la vulgarisation et la sensibilisation à travers le continent puisque la plupart des pays n’y bénéficient pas encore des privilèges des biotechnologies en agriculture. Orienter les politiques agricoles africaines vers la maîtrise et l’utilisation raisonnable des biotechnologies en agriculture afin d’améliorer les conditions de vie, les conditions du travail  agricole en Afrique. Travailler en collaboration avec les organismes internationaux en charge de la question agricole, commune la FAO, pour organiser le transfert des nouvelles technologies agricoles en Afrique, à travers la formation des chercheurs locaux dans des laboratoires appropriés traitant des questions de biotechnologies. Mettre sur pied une réglementation réaliste et efficace visant à réduire les risques qui mettraient en péril l’humanité et les univers végétal, animal.

 

ATTENTES

 

L’amélioration de la santé de l’homme, de la connaissance des espèces animale et végétale. La signature des accords de partenariat pour une meilleure collaboration avec les pays ou organismes dont l’appropriation et les résultats des biotechnologies sont avérés. Perfectionner les pratiques agricoles en améliorant sans cesse les espèces végétales et animales. Prévenir et gérer les maladies dans le secteur phytosanitaire à travers les croisements génétique des plants, dans l’optique de créer de nouveaux produits capables de résister aux insectes, aux virus, à la dégradation comme l’herbicité avec pour finalité de stimuler la production quantitative et durable.

 

Débat: les biotechnologies sont-elles la solution au problème de développement économique et matériel de l’Afrique 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site