LES AFFAIRES ET LA DEONTOLOGIE DES ENTREPRISES

Termes de référence

Suite aux nombreux scandales financiers, managériaux, environnementaux et ceux lier à la maltraitance et à la discrimination des employés qui se multiplient au quotidien dans le monde, aussi bien dans les entreprises publiques que dans les entreprises  privés, il devient urgent pour l’Afrique, de réfléchir sur la bonne gouvernance des entreprises et des affaires. Car, il apparaît clairement aujourd’hui que de nombreuses entreprises, qu’elles soient petite moyennes ou grandes, que ce soit dans les pays développé ou dans les pays en voie de développement, manquent de code éthique et de mécanismes internes efficaces capables de les protéger des dérives. Au regard de la multiplicité des multinationales implantées en Afrique tout en échappant au contrôle des Etats d’accueil et du fourmillement de jeunes entreprises locales à la recherche de la stabilité et de la croissance il y a lieu de s’inquiéter pour la santé des affaires et la sécurité des travailleurs dans notre continent.

 

OBJECTIFS

 

Mettre sur pied des mécanismes efficaces de contrôle interne et externe des entreprises. Renforcer la législation dans ces domaines tout en examinant les moyens et les conditions d’applicabilité des textes existants. Mettre sur pied des codes étiques et les codes d’honneur reposant sur de valeurs de transparence, de responsabilité, d’humanité, de respect du bien d’autrui et du bien public et de protection de l’environnement. Donner aux travailleurs les moyens efficaces de recours et de dénonciation en cas de maltraitance, de non respect des normes internationales du travail ou de discrimination de tout genre. Codifier et harmoniser à l’échelle du continent les négociations et les contrats d’affaire pour limiter les cas d’escroquerie. Elaborer les mécanismes d’encouragement et de récompense des entreprises qui investissent dans le développement durable en respectant les différents codes d’éthique en vigueur dans son environnementale.

 

LES ATTENTES

 

Parvenir à un environnement des affaires assaini, propice à l’épanouissement de l’employé et de l’employeur pour une croissance rapide et durable en Afrique. Débarrasser le continent de la corruption qui gangrène le monde des affaires et éloigne les investisseurs. Mettre fin à l’irresponsabilité et à l’impunité de certaines multinationales qui font de l’Afrique un eldorado pour l’enrichissement rapide et illicite au mépris de la législation internationale du travail et de toute éthique. Mettre fin au travail des enfants, à l’exploitation des femmes et des travailleurs non qualifiés. Faire du slogan « à travail égal, salaire égal » une réalité.   

 

Débat : le développement de l’Afrique est-il possible sans l’assainissement du monde des affaires et des entreprises.

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×