ECONOMIE DE DEVELOPPEMENT

Termes de référence

Encouragent le développement économique d’un pays ou d’une région en favorisant les propensions à investir, innover, entreprendre, se former et travailler. Au paravent les études relatives aux pays pauvres faisant partie de l’analyse de la croissance. Il n’y avait de théories spécifiques à ces pays. Ce n’est que dans les années cinquante que les économistes vont s’attacher à développer des outils propres aux pays en développement. Les premiers travaux des pionniers du développement des pays du tiers monde tablaient sur l’obtention d’une croissance économique  dans ces pays sur une longue période, étant convaincus que toute croissance créerait une amélioration du bien-être de la population et une diminution de la pauvreté. Les travaux s’intéressaient donc avant tout aux déterminants de la croissance. Les premières politiques préconisées portaient sur un investissement massif de façon à sortir du sous-développement et mettre en œuvre un cercle vertueux. Ce n’est que bien plus tard que e les économistes du développement et de la croissance vont s’intéresser à la réduction des inégalités et à la satisfaction des besoins fondamentaux.

 

OBJECTIFS

 

                    Définir une politique de développement économique propre au continent africain en tenant compte des données historiques, socioculturelles, géophysiques et métaphysiques des populations autochtones. Mettre fin à l’extraversion des systèmes économiques des pays africains en essayant de produire au maximum ce que nous produisons et de consommer ce que nous produisons. Elaborer les mécanismes d’encouragement et de récompense des entreprises qui investissent dans le développement durable en respectant les différents codes d’éthique en vigueur dans son environnementale. Coordonner les marchés monétaires africains afin d’augmenter leur poids, jusque là insignifiant, dans le marché monétaire mondial. Elaborer les mécanismes d’encouragement et de récompense des entreprises qui investissent dans le développement durable en respectant les différents codes d’éthique en vigueur dans son environnement.

 

ATTENTES

 

                   Mettre l’homme au cœur de toues les politiques économiques de développement, promouvoir le développement durable en gérant de façon parcimonieuse les ressources humaines et naturelles. Mettre fin à l’irresponsabilité et à l’impunité de certaines multinationales qui font de l’Afrique un eldorado pour l’enrichissement rapide et illicite au mépris de la législation internationale du travail, de toute éthique, et des intérêts du continent.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×