amcost

5ème conférence des ministres africains de la science et de la technologie (AMCOST V),

 (AMCOST V)

Conférence africaine des ministres de la science et de la technologie (AMCOST V) discuter de la mise en œuvre du Plan d'action consolidé

Brazzaville, République du Congo, Novembre 16, 2012/African Press Organization (APO) / - La Conférence africaine des ministres chargés de la science et de la technologie a examiné aujourd'hui entre autres questions, le rapport d'étape sur la mise en œuvre de la Science de l'Afrique et du Plan consolidé de Technologie Action (CPA), les décisions de l'Union africaine sur la science et la technologie, la coopération internationale et les programmes proposés par les Etats membres, les Communautés économiques régionales (CER) et les organisations régionales.photo.jpg

Le V AMCOST a élu les États membres ci-après du Bureau et du Comité directeur:

Afrique centrale: la République du Congo-président du Bureau et du Comité directeur

RD Congo: Membre du Comité de Direction.

Afrique australe: Namibie: premier vice-président du Bureau et du Comité directeur

Malawi: Membre du comité directeur.

Afrique de l'Ouest: Nigeria: deuxième vice-président du Bureau et du Comité directeur

Niger: Membre du Comité de Direction.

Afrique de l'Est: Soudan: Troisième vice-président du Bureau et du Comité directeur

Ethiopie: Membre du Comité de Direction.

Afrique du Nord: Egypte: Rapporteur du Bureau et du Comité directeur.

Algérie: Membre du Comité de Direction.

En ce qui concerne la science des institutions régionales et les initiatives technologiques, AMCOST pris note des rapports d'étape sur la S & T et d'innovation mises en œuvre par les années REC (CEDEAO, SADC et COMESA) et a demandé en outre les CER à institutionnaliser les IST au niveau régional et invite d'autres régions à s'engager dans le processus. En outre, l'AMCOST a exhorté la CUA à opérationnaliser le Cluster de l'UA sur la S & T pour assurer des synergies et de réduire les chevauchements et les efforts parallèles entre les partenaires de l'UA et de mise en œuvre ont appelé les partenaires à participer activement à la grappe.

En ce qui concerne la coopération internationale et des partenariats, AMCOST a félicité les partenaires internationaux au développement pour leur soutien à la fois financier et technique dans la promotion du développement de la science, de la technologie et de l'innovation sur le continent et outre appelé pour leur engagement continu avec l'Afrique. AMCOST a félicité et apprécier les efforts déployés par le Congrès Pan Africain d'Ethique et de  Bioéthique COPAB pour le développement de la résolution N AHG/Res.254 du 32ème sommet de l’Organisation de l’ Unité Africaine sur la Bioéthique.

AMCOST a en suite agréé le COPAB comme organisation partenaire et a recommandé à la Commission de l’Union africaine  de travailler en partenariat avec le COPAB afin de mettre en place une Task force, soit un groupe de travail opérationnel pour le développement des sciences de l’éthique et de la bioéthique en Afrique à travers un séminaire régional sur l’Ethique et la Bioéthique, mais aussi  une rencontre bipartite entre l'Union Européenne et l’Union Africaine pour  un partenariat privilégié en matière d’Ethique et de Bioéthique

 

AMCOST également invité les États membres et les CER à participer activement dans les programmes des différents partenariats.

AMCOST salué et approuvé l'offre faite par le Gouvernement de la République de Namibie d'accueillir la sixième session ordinaire de l'AMCOST devrait avoir lieu en 2014.

AMCOST exprimé sa gratitude au Gouvernement et au peuple de la République du Congo, et en particulier SE le Président Denis Sassou Nguesso et l'hospitalité de M. Bruno Jean Richard Itoua, Ministre de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique de la République du Congo et la nouveau président.

Enfin, AMCOST a exprimé sa gratitude au Président sortant, SE Prof Nadia Zakhary, ministre de la Recherche Scientifique de la République arabe d'Égypte et les membres du Bureau et du Comité de pilotage pour leur leadership pu, pendant leur mandat pour AMCOST IV.

Le Conseil ministériel africain sur la science et la technologie (AMCOST) a été créé en Novembre 2003 sous les auspices du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) et l'Union africaine (UA). Il s'agit d'une plate-forme de haut niveau pour l'élaboration de politiques et l'établissement des priorités sur la science, la technologie et l'innovation pour le développement africain. AMCOST assure le leadership politique et stratégique pour la mise en œuvre de la Science de l'Afrique et du Plan d'action consolidé (CPA).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×